Origine du nom d'Ingrandes

INGRANDAISES INGRANDAIS Connaissez vous l’origine présumée du nom de votre ville ?  

EXTRAITS DE RECHERCHE HISTORIQUES  Tome second   Edition 1846 

PAGE 270


  Mais la vente la plus remarquable que fit le maréchal de Retz fut celles des plates formes d’Ingrandes et de Chantocé (1) (1437), qui étaient les clefs d  ‘Anjou du coté de la Bretagne,… //… Ingrandes (Ingres sus Andium) est une petite ville sur la rive droite de la Loire, au dessous d’Angers ; sa population ne s’élève qu’à mille soixante-quinze âmes ; …..

(1) Orthographe de l’époque

PAGE 463

Au-dessous de Champtocé, sur la même rive, est la petite ville d’Ingrandes (Ingressus Andium), dernière commune de l’Anjou dans cette partie, comme elle en est la première en entrant de Bretagne en Anjou. ((Ingrandes dit Ménage, est appelée, dans l’indice des églises, Sanctus Petrus de Ingranda))  .. /.. C’est en effet le premier lieu de l’Anjou du coté de la Bretagne ; il y a une grosse pierre dans le bourg qui fait la séparation des deux provinces .. /.. , nous remarquerons seulement qu’il existe sur les frontières de l’Anjou quatre endroits nommés Ingrandes, et que l’on connaît point ailleurs ni villes, ni bourgs de ce nom(2). On peut donc, avec quelqu’apparence de raison, présumer qu’ils formaient anciennement les limites du territoire des Andes. Ingrandes sur Loire, les séparait d’avec les Armorigues ; Ingrandes, près de Châteaugontier, d’avec les Cénomans ; Ingrandes (3), près de Saint Patrice, d’avec les Turones ; et Ingrandes, sur vienne, d’avec les Pictes. Ce quatrième Ingrandes, le seul qui dans ces derniers siècles n’appartenait pas à l’Anjou, aura probablement été conquis par les contes de Poitiers sur les contes d’Anjou, pendant les guerres qui eurent lieu si longtemps entre les souverains de ces deux provinces,

 

(2) à vérifier sur Internet

(3) actuellement Ingrandes de Touraine

  

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×